Echos des régions

  • Transport par Steder Group de pales de rotor en Ethiopie.

16.01.2014 Auteur : Robert Altermatt


Artikel Nummer: 4549

Services fret lourd en Afrique de l’Est

Steder Group FZCO, société affiliée au groupe de transport et logistique Steder Group B.V. domicilié à Rhoon (Pays-Bas), est spécialisée en transport de charges lourdes et en activités de logistique de projet à Djibouti, en Ethiopie, au Kenya et au Soudan du Sud.


La filiale Steder Group FZCO a vu le jour au début de l’année 2011. Gerben Langstraat, directeur de la jeune prestataire de services a expliqué dans un entretien accordé à l’ITJ que «le temps était venu d’agir et de créer une entreprise indépendante au bout de deux années de préparation et de collecte de renseignements. Nous avons débuté avec sept combinaisons routières pour colis lourds à Djibouti; un an plus tard, nous en avions 20. Etant donné que ce type d’équipements n’existait pas là-bas à l’époque, nous ne pouvions pas compter sur le savoir-faire local. C’est pourquoi nous avons commencé à former nous-mêmes intensivement des chauffeurs, des grutiers, des monteurs, etc.»

 

Des défis de taille

Le groupe Steder  dispose actuellement au Kenya d’un parc de véhicules et d’équipements en mesure de transporter des pièces d’une longueur pouvant aller jusqu’à 50 m et des unités pesant plus de 300 t. Les infrastructures routières déficientes en Afrique de l’Est constituent un handicap majeur selon G. Langstraat. Il serait par ailleurs difficile de trouver du personnel approprié et adéquatement formé et d’assurer la maintenance des équipements. Steder Group FZCO et ses effectifs composés de spécialistes européens et de personnel local sont surtout actifs à Djibouti et en Ethiopie; un certain nombre de projets de transport de charges lourdes menés par les Néerlandais leur ont été confiés par des clients chinois. Les spécialistes en charges lourdes de Steder Group FZCO se sont encore récemment vu attribuer une commande portant sur le transport de 54 turbines destinées à un parc éolien en Ethiopie impliquant l’acheminement de pales de rotor, de mâts, de nacelles et de fondations. Le trajet de 800 km reliant Djibouti à la destination finale en Ethiopie, qui a duré neuf jours, menait à travers des routes de montagne sinueuses. Les équipements et les activités d’entretien ont été mis à rude épreuve par des dénivelés de plus de 12%. Comme le souligne G. Langstraat, «le transport est un problème épineux dans cette région d’Afrique. C’est dangereux, les accidents sont nombreux, en un mot: il faut être extrêmement prudent. Le quotidien est émaillé d’obstacles devant être surmontés en permanence; de même faut-il par exemple faire face à des conditions de circulation différentes de jour en jour. La mousson a naturellement aussi un impact important sur les flux de transport. D’un autre côté, ces défis sont aussi exaltants dans la mesure où ils ont un petit côté pionnier.»

 

Un projet de barrage titanesque

Le groupe Steder est impliqué dans de nombreux projets en Afrique de l’Est, entre autres dans un colossal projet de barrage. Il s’agit de l’ouvrage «Grand Ethiopian Renaissance Dam», le projet de barrage de la renaissance actuellement en construction sur le Nil Bleu, à environ 40 km à l’est de la frontière soudanaise dans la région éthiopienne de Benishangul-Gumuz. Avec une capacité de production électrique de 5250 MW, il devrait être le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique en 2017, si  sa construction est achevée d’ici là. Les équipes en charge des transports lourds du groupe Steder ont récemment transporté des engins d’extraction et de terrassement de grand gabarit du port de Djibouti jusqu’au chantier situé à 1800 km, non loin du Soudan du Sud.

 

Un interlocuteur unique

Le groupe Steder est également spécialisé dans l’acheminement d’engins de chantiers lourds sur les sites de construction ainsi que dans leur positionnement adéquat au moyen de systèmes de levage et coulissants. La disponibilité des grues joue par conséquent un rôle capital. L’entreprise dispose de ses propres équipements, ce qui lui procure l’avantage considérable d’être indépendante et autonome. Et d’ailleurs, le groupe Steder fait tout lui-même: ainsi l’entreprise est-elle aussi responsable du chargement et du déchargement des marchandises lourdes au port de Djibouti. Elle gère aussi elle-même la maintenance et les travaux de réparation grâce à ses propres spécialistes. Gerben Langstraat se montre optimiste en ce qui concerne l’évolution de l’activité: «Les carnets de commandes sont bien remplis.»        

 

 

www.stedergroup.nl

 

 

 

 

 

Nouvelles connexes