Echos des régions

  • Le port de Johor.

21.03.2018 Auteur : Marco Wölfli


Artikel Nummer: 22582

Quand l’hibiscus fleurit

La branche logistique de la Malaisie est très dynamique. Il existe un gros besoin de rattrapage en matière d’entrepôts et les projets de construction sont donc nombreux. Le port de Johor renforce en outre sa coopération avec des partenaires indonésiens.


 

La Malaisie, dont l’hibiscus rouge est un symbole national, ne cache pas ses ambitions. Elle veut devenir un acteur important sur la carte logistique mondiale et déploie de gros efforts pour ce faire avec le soutien de la Chine. La logistique est encouragée par le ministre des Transports, Dato’ Sri Liow Tiong Lai (cf. ITJ 49-52/2017, pages 28-29). Cela fait belle lurette que les mesures de l’État ne sont plus les seuls soutiens du secteur logistique et transport malaisien. Le nombre d’initiatives privées de sociétés nationales et étrangères augmente.

 

 

Du potentiel dans l’immobilier

Actuellement, les centres logistiques et  entrepôts sont très demandés. Les infra­structures existantes ne sont pas suffisantes pour les besoins croissants. Parmi les sociétés les plus actives dans le secteur immobilier logistique figure Axis Real Estate Investment Trust (Axis Reit) de Petaling Jaya. Son portefeuille, composé à hauteur de 40% de biens immobiliers logistiques, devrait continuer de croître.

 

Axis Reit a achevé récemment un gros projet pour le groupe alimentaire Nestlé. À Telok Panglima Garang, le promoteur a construit un centre de distribution pour  Nestlé d’une superficie de 48 000 m2 qui sera ouvert en juin. Nestlé a désigné la Malaisie comme un des principaux sites pour l’approvisionnement régional. Le groupe y a d’ailleurs d’autres projets.

 

 

Ceva mise sur Penang

Le logisticien néerlandais Ceva investit fortement dans ce pays sud-est asiatique. Il a inauguré début mars une installation multi-usagers dans l’État fédéral de Penang. Le centre logistique de 6500 m2 offre différentes possibilités, dont également l’entreposage sous température contrôlée. Grâce à la proximité de l’aéroport de Penang, Ceva veut proposer, en plus de la logistique contractuelle et de la gestion du fret, également le dédouanement. Dans la région de Penang (nord de la Malaisie) de nombreuses zones franches ont été créées ces dernières années.

 

Il est évident que pour un État péninsulaire, le développement des ports joue également un rôle important. Le port de Johor, situé à la frontière avec Singapour, vient de signer une déclaration d’intention avec l’opérateur portuaire indonésien Pelindo I pour booster le développement des liaisons entre la Malaisie et Sumatra. En font partie: de nouvelles installations ro-ro dans les ports, mais aussi un programme de formation commun et des projets d’extension des infrastructures.

 

 

 

 

Nouvelles connexes