Echos des régions

  • Le Président colombien et Miguel Abisambra, CEO de Puerto Aguadulce.

22.03.2017 Auteur : Christian Doepgen


Artikel Nummer: 18340

Terminal polyvalent opérationnel

Dix ans après le début du projet a eu lieu l’inauguration officielle du terminal conjoint d’Aguadulce près de Buenaventura en Colombie. ICTSI et PSA, qui s’appuient sur le canal de Panama élargi, récoltent maintenant les fruits de leurs efforts.


 

Dans la ville portuaire de Buenaventura en Colombie il y a eu récemment une bonne raison de faire la fête. Deux grands exploitants de terminaux, ICTSI des Philippines et PSA de Singapour, ont en effet ouvert officiellement leur terminal commun situé à Porto Aguadulce qui fait partie de la zone portuaire. Pour une fois la logistique a été une activité de premier plan puisque le Président colombien, Juan Manuel Santos, était présent à l’inauguration.

 

Première tranche terminée

Port sur le Pacifique le plus important de ce pays latino-américain et qui doit son essor à l’ouverture du canal de Panama élargi, Buenaventura semblait prédestiné pour l’implantation d’un terminal à conteneurs polyvalent.

 

La première tranche des travaux, sur trois au total, est achevée. Il est désormais possible d’accueillir des porte-conteneurs géants de 18 000 TEU et de transborder également des vracs. La capacité de transbordement annuelle est de 550 000 TEU sur deux mouillages et de 2 M. de t de vracs. Les investissements des sociétés participant au projet devraient se monter à 550 M. d’USD pour toute l’installation.

 

Dix ans de travaux

ICTSI a préparé le terrain pour ce projet dès 2007 et acheté des parts dans des sociétés panaméennes afin de prendre le contrôle de la société en charge du projet Sociedad Puerto Industrial de Aguadulce S.A. (SPIA). Cette dernière possède une concession de 30 ans accordée par l’État colombien pour la construction, le développement et l’exploitation d’un terminal. Ce site doit pouvoir transborder non seulement des conteneurs mais également des vracs (par exemple du charbon et des céréales). 250 ha de terrain sur la presqu’île Aguadulce sont prévus pour le terminal. Les travaux de construction du terminal à conteneurs ont commencé en 2008 et en novembre 2016 a été lancée l’exploitation à l’essai.

 

ICTSI renforce ainsi sa position déjà très forte en Amérique centrale et en Amérique du Sud où l’opérateur exploite déjà deux terminaux au Mexique et d’autres en Argentine, au Brésil, en Équateur et au Honduras. PSA International, pour laquelle il s’agit du troisième site en Amérique latine après une installation en Argentine et une autre au Panama, a rejoint le projet en 2013. ICTSI et PSA contrôlent par le biais de leurs sociétés affiliées 91,28% des parts de SPIA.

 

Perspectives

«Il est très important d’avoir des rêves et encore plus satisfaisant lorsqu’ils se réalisent», a déclaré le Président colombien lors de l’inauguration. Martin O’Neil, executive vice president d’ICTSI, a fait l’éloge de la coopération entre les détenteurs de parts nationaux et internationaux et a ajouté: «Nous pensons que l’économie colombienne sera un moteur important pour l’avenir du marché latino-américain.»