Echos des régions

  • En 2014, le trafic ferroviaire de fret au Portugal devrait s’ouvrir à l’étranger.

20.05.2014 Auteur : Christian Doepgen


Artikel Nummer: 6307

Le Portugal fait des efforts

La privatisation des entreprises publiques et la libéralisation des marchés sont encore à l’ordre du jour au Portugal en 2014. Dans le secteur de la logistique sont touchés, outre la poste portugaise CCT et une partie de la société de transport ferroviaire de marchandises CP Carga, la ligne aérienne TAP et le chantier naval Estaleiros Navais de Viana do Castelo (ENVC).


Les changements portent un message clair. En septembre 2013, le groupe français Vinci a bouclé la reprise de l’exploitant d’aéroports ANA (Aeroportos de Portugal) pour la somme de 3,1 milliards d’EUR. Ce faisant le groupe français a obtenu les concessions pour dix aéroports au Portugal, aux Açores et à Madère, des concessions dont la durée est de 50 ans.

 

En décembre de la même année, la poste portugaise (Correios de Portugal CCT) a été privatisée à hauteur de 70%. Parmi les 105 M. d’actions émises, plus de la moitié ont été vendues à l’étranger selon la presse. Les 30% restants des actions qui sont encore la propriété de l’État seront vendus à partir d’octobre 2014.

 

Le Brésil comme investisseur?

La privatisation de la ligne aérienne publique portugaise TAP a toutefois été repoussée par le gouvernement portugais après qu’une seule offre avait été émise par le groupe brésilien Avianca. Le secrétaire d’État en charge, Sérgio Silva Monteiro, a néanmoins évoqué une éventuelle reprise du processus de vente après une «bonne année 2013». TAP figurera parmi les thèmes de la visite de la présidente brésilienne Dilma Rousseff en juin 2014, au même titre que le chantier naval ENVC.

 

Ouverture du marché au fret ferroviaire

La privatisation de CP Carga, une filiale de la société nationale des chemins de fer Comboios de Portugal (CP) peut enfin commencer sérieusement après de nombreux retards. CP Carga a environ 100 M. d’EUR de dettes. A la mi-mai, son CEO Manuel Queiró a annoncé que les 13 terminaux de fret de CP Carga seraient adjugés à l’entreprise Refer (Rede Ferroviária Nacional) d’ici fin juin. Cette mesure est à comprendre dans le sens d’une préparation à la vente d’ici 2014 et à l’ouverture du marché ferroviaire national. Le Portugal a quitté le plan de sauvetage européen le 18 mai 2014.

 

 

 

Nouvelles connexes