Echos des régions

  • Habib Bouricha, managing director.

22.04.2016 Auteur : Juta Iten


Artikel Nummer: 14313

La Tunisie à la croisée des chemins

Compte tenu de la situation économique tendue, les pays du Maghreb, et en particulier la Tunisie, ont l’intention de trouver de nouvelles voies. Habib Bouricha, directeur général de Tandem Logistics domiciliée à Tunis, a donné son point de vue à l’ITJ.


 «C’est vrai qu’aujourd’hui il existe une baisse générale des activités en Tunisie, même les taux de fret maritime et aérien sont en baisse», explique Habib Bouricha, directeur général de l’entreprise tunisienne Tandem Logistics. «Ce phénomène est surtout dû à la baisse du baril de pétrole et à la fluctuation imprévisible des principales devises EUR et USD. Sans vision claire, les investisseurs sont prudents et en stand by. La Tunisie est certainement en train de vivre des moments très difficiles suite à la baisse du tourisme et du secteur BTP», ajoute-t-il.

Mais ceci n’empêche que la Tunisie restera pour toujours un pôle important et un hub stratégique en Méditerranée, estime-t-il. «Elle est comme une tour de contrôle pour le marché libyen et algérien. Les voisins de la Tunisie s’approvisionnent et se reposent beaucoup sur les industriels tunisiens. Il faut donc poursuivre les investissements dans les infrastructures logistiques.»

 

Diversification indispensable

Afin d’y parvenir, et avec la récession actuelle, les activités de Tandem sont développées sur d’autres marchés. En Algérie, l’entreprise fait partie des transitaires les plus actifs, surtout dans le secteur pétrole et gaz. Elle y offre aujourd’hui les mêmes services qu’en Tunisie en proposant des solutions différentes à valeur ajoutée. «Au Maroc, nous avons également créé une société et nous y avons même envoyé quelques employés de la Tunisie pour apporter un vent nouveau et une vision différente du marché actuel. Nous savons parfaitement que même dans les moments difficiles il faut savoir se distinguer des autres et être très flexible afin de pouvoir apporter des solutions nouvelles et d’accompagner nos clients», a tenu à ajouter H. Bouricha.

 

C’est le moment d’investir

Il pense que 2016 et 2017 seront difficiles, et ce tant que la région n’aura pas atteint la stabilité. «Il faudra être bien patient. À mon avis, c’est le moment pour tous les dirigeants de prendre un peu de recul et d’investir dans la mise à niveau totale de leur société que ce soit en IT ou en autres structures afin d’être prêt lors du nouveau redémarrage de l’économie nord-africaine qui pourrait arriver... disons d’ici 2020.» Il estime en outre que c’est le moment d’investir en Tunisie: une nouvelle démocratie, un pays ouvert, riche en culture et avec beaucoup de potentialité. H. Bouricha attire surtout l’attention sur une jeunesse qui maîtrise pratiquement trois langues (arabe, français et anglais) et a hâte de travailler. S’y ajoute que la Tunisie jouera demain le rôle le plus important dans la reconstruction de la Libye, un pays où il y aura beaucoup à faire que ce soit en immobilier, industries, secteurs énergétiques, etc... Bien entendu tout cela aura impact sur le transport et la logistique (mot-clé: transports de charges lourdes, par exemple éoliennes, modules solaires etc.).

 

 

Tandem Logistics

Commissionnaire de transport maritime et mandataire du fret, Tandem Logistics propose une vaste offre comprenant des expéditions de groupage (LCL et FCL) et des envois spécifiques projets (breakbulk ou conteneurs flat rack). S’y ajoutent des marchandises sous température dirigée et du fret conventionnel ainsi qu’un service d’affrètement. Tous ses services reposent sur des systèmes mondiaux d’information permettant de suivre les expéditions afin d’obtenir une visibilité totale du fret, de l’enlèvement à la livraison.