Heavylift / Breakbulk

  • Le séparateur de 91 m de long (880 t) destiné à une raffinerie mexicaine.

25.02.2014 Auteur : Antje Veregge


Artikel Nummer: 5154

Une pièce indienne colossale

Un séparateur de 91 m de long et pesant 880 t, destiné à une raffinerie mexicaine, a été embarqué sur un navire dans le port indien de Mumbai, et ce au terme de gros efforts en matière de transport multimodal. Dans ce contexte, une combinaison de véhicules spéciaux pour le transport de cette cargaison lourde s’est avérée très utile.


Des marchandises exceptionnelles sont embarquées régulièrement au port de Mumbai (Inde). Il y a quelque temps le plus important port indien a ainsi été une des étapes du très long voyage effectué par un séparateur particulièrement grand destiné à une raffinerie mexicaine. Le transport a été organisé par Boxco Logistics avec l’aide de véhicules modulaires Scheuerle-Kamag K25.

 

C’est sur le site de la société du secteur métallurgie Isgec, dans la ville industrielle de Dahej (Etat fédéral de Guhjarat), qu’ont débuté les opérations. C’est qu’il s’agissait non seulement de transporter un séparateur de 880 t, mais également un épurateur de gaz refroidi par eau de 380 t et un déméthaniseur de 250 t (y compris les accessoires).

 

Parcourir le trajet entre le site Isgec et le port d’Adani a constitué un véritable défi en raison des dimensions du séparateur (91 m x 9,5 m x 9 m). Au début du transport il a notamment fallu élargir des routes, enlever des obstacles tels que des séparations de voies et des réverbères. Les services locaux compétents ont en outre coupé le courant lors du passage du convoi. Le transport des trois éléments a pris quatre jours. A l’arrivée au port, un mur a encore dû être démoli à l’entrée du port afin que le convoi puisse y accéder. Le transport au sein du port s’est également avéré délicat compte tenu du fait que les passages étaient plutôt étroits pour le séparateur.

 

Le bon moment

Le créneau horaire pour l’enlèvement des marchandises à Dahej était situé peu avant le début de la mousson. La péniche équipée d’une grue Triton Vision, tractée par le MT Canara Progress, a été choisie pour la mission difficile consistant à assurer le transport maritime depuis les eaux agitées de l’embouchure du Narmada dans le golfe de Khambhat (Cambay) jusqu’à Mumbai. Après avoir mis au point le plan d’arrimage nécessaire et avoir procédé à des travaux au niveau de la jetée et à la construction d’une rampe, la péniche a accosté à Dahej. En raison de la profondeur d’eau limitée dans le bassin du Narmada, elle a été tractée par deux petits remorqueurs. Les marchandises ont été réparties comme il se doit et arrimées pour le transport maritime.

 

En péniche jusqu’à Mumbai

Au terme de tous les contrôles de sécurité nécessaires, cette péniche transportant des équipements de raffinerie a été tractée par les deux petits remorqueurs jusqu’à la zone d’ancrage de Dahej où elle a été confiée au MT Canara Progress en partance pour le port de Mumbai. Arrivée dans ce grand port indien, la péniche a été placée de façon à faciliter les opérations de transbordement. Le Roll Dock Sea a accosté au port de Mumbai pour charger les tours. Les deux petites tours faisant partie de la cargaison ont pu être chargées sans problème avec les grappins de bord, mais le séparateur de 91 m était tout simplement trop long et trop lourd pour cette méthode. La solution a donc consisté à le charger sur le navire en utilisant un véhicule Scheuerle-Kamag K25 SPE, une combinaison de véhicules pour le transport de marchandises lourdes.

 

 

www.tii-group.de

 

 

 

 

Nouvelles connexes