Heavylift / Breakbulk

08.03.2013

Artikel Nummer: 128

Transports spéciaux pour le Mozambique - Du matériel pour le secteur minier

Les ressources africaines sont de plus en plus mises en valeur par des investisseurs étrangers. Au Mozambique, la société minière irlandaise Kenmare Resources compte agrandir la mine de titane de Moma. Jusqu’à la fin 2012, la société conjointe germano-sudafricaine Röhlig-Grindrod a assuré le transport de quelque 100 000 t de matériel nécessaire à la réalisation de ce projet.


Le Mozambique est un pays dont l’économie enregistre de forts taux de croissance. Au cours de ces dernières années, ce pays d’Afrique de l’Est a connu un développement économique remarquable. Les gros projets d’investisseurs étrangers y ont également contribué. La mine de Moma dans la région côtière du nord-est du pays, plus précisément dans la province de Nampula, est un de ces projets. La mine est exploitée par la société Kenmare Resources plc cotée en Bourse. Dans cette mine sont extraites, concentrées et séparées chaque année 800 000 t métriques de minerais, essentiellement des minerais contenant du titane, par exemple de l’ilménite et du rutile ainsi que le produit secondaire zircone. Le titane est utilisé par l’industrie sous forme d’oxyde titanique comme pigment pour la production de couleur, dans le secteur du papier et dans la fabrication de plastique. La zircone sert à la production de céramique, d’acier et d’alliages métalliques.

Colis lourds et saison des pluies

L’extension de la mine décidée par Kenmare constituait un défi pour chaque prestataire de services logistique. A l’époque, il n’existait pas de route jusqu’à la mine pour des chargements constitués essentiellement de colis lourds. Des pièces particulièrement lourdes, dont certaines surdimensionnées, devaient pourtant être transportées. Et pour couronner le tout, les marchandises pouvaient uniquement être préacheminées par voie maritime. S’y ajoute que le transport tombait en pleine saison des pluies, ce qui n’a pas arrangé les choses vu qu’environ 80% des pluies annuelles dans les plaines d’Afrique de l’Est tombent entre novembre et avril.

40 ans de logistique projets en Afrique

100 000 t de fret pour l’extension de la mine devaient être livrées par des fournisseurs australiens, US et sud-africains jusqu’à la mine de Moma. Le tout devait respecter une chronologie très précise et un calendrier clairement défini. Röhlig- Grindrod (Pty) Ltd, une joint-venture de la maison d’expédition allemande Röhlig et de sa société partenaire sud-africaine Grindrod, a décroché le contrat concernant ce projet au Mozambique. L’expertise de la société conjointe a finalement été le facteur déterminant. «Notre équipe logistique projets en Afrique du Sud et au Mozambique possède une vaste expérience en matière de project cargo et colis lourds», explique Ian Strydom, gérant de Röhlig-Grindrod. «Depuis 40 ans nous opérons en Afrique dans ce secteur d’activité. Nous sommes donc habitués aux missions exigeantes de la part des clients et qui semblent impossibles à réaliser à première vue.»

Planification et début du projet

Des projets difficiles tels que celui de Moma demandent une planification pointue. Aucun détail ne doit être négligé car tout aspect a son importance et peut menacer la réussite du projet. Début 2010, Röhlig-Grindrod a donc présenté à Kenmare Resources un plan détaillé et sur mesure. Des études de faisabilité, des expertises sur l’état des routes, des plans sur le conditionnement et l’emballage, sur le transport multimodal et l’arrimage, des statistiques, la gestion des risques, la manutention, le choix du matériel, l’organisation du transbordement, la documentation et le dédouanement combinés au suivi des envois en ligne constituaient les éléments clés de cette étude compliquée. Le signal de départ du projet a finalement été donné en décembre 2010. Plusieurs composants surdimensionnés ont fait partie du contrat, par exemple 15 pontons d’un poids unitaire de 107 t, mesurant 48 m de long pour 5,4 m de large et 3,8 m de haut. Un des plus grands éléments a été un contenant de 10 m de haut et d’un diamètre de 7,5 m. L’arrimage de cette pièce a dû être effectué de façon précise. Avant la livraison, il a fallu regrouper dans les centres logistiques de Röhlig-Grindrod en Afrique du Sud ( Johannesburg et Durban) les colis lourds des différents fournisseurs.

Transbordement près de la plage

Après mûres réflexions, les prestataires de services de transport ont opté pour la voie maritime depuis les ports sud-africains de Durban et de Richards Bay vers le Mozambique. 20 cargos pour colis lourds ont ainsi été utilisés pour le transport de toutes ces marchandises. Au large de la côte et à proximité immédiate de la plage, les différents éléments ont été transbordés sur des barges par Röhlig-Grindrod. Ces dernières ont été chargées sur des remorques à sept essieux d’une capacité de 150 t pour être acheminées sur une distance de 6 km entre la côte et la mine. Les pièces ont été livrées à la mine successivement et selon le calendrier fixé à l’avance, afin d’être disponibles à temps pour les travaux en cours concernant l’extension de la mine.

Projet achevé fin 2012

L’ensemble du projet a été achevé en décembre 2012 lorsque le dernier chargement – sur un total de 100 000 t – est arrivé à destination. La logistique project cargo et colis lourds de ce type fait partie des missions les plus exigeantes des prestataires de services logistiques et requiert une planification détaillée. Ce genre des missions est tout à fait dans les cordes de la société Röhlig, dirigée par ses propriétaires. Fondée en 1852 à Brême, l’entreprise a un réseau mondial de 140 sites et compte 2000 salariés, dont des spécialistes dans les secteurs installations industrielles, projets infrastructurels, mines et énergie.

Développement autour de la mine

Tout autour de la mine de titane, la société Kenmare Moma Development Association (KMDA), créée en 2004 par le groupe minier, améliore les conditions de vie de la population (environ 10 000 personnes). Avec l’aide d’organismes nationaux et internationaux, KMDA a fondé de petites sociétés réparties dans six villages. La production d’oeufs, l’élevage de volailles et la culture maraîchère génèrent des recettes annuelles de 150 000 USD. KMDA a en outre mis en place une clinique mobile, construit quatre écoles et installé des pompes à eau. Les propriétaires et exploitants de la mine de Moma, Kenmare Resources plc, ont obtenu le «President’s Award» pour le meilleur «corporate social responsibility program» international. Cette distinction a été remise au groupe par la Chambre de Commerce et d’Industrie irlandaise en coopération avec le «governement department of community affairs» irlandais. Le fait que KMDA ait commencé ses activités de développement avant même de lancer l’exploitation de la mine et applique en outre la stratégie du «bottom up» (approche ascendante) à l’échelle locale a été particulièrement apprécié.

www.rohlig.com

www.rohlig.co.za

 

Nouvelles connexes