Heavylift / Breakbulk

  • Le «Rickmers Chennai».

26.02.2014 Auteur : Antje Veregge


Artikel Nummer: 5226

Réfrigération pour l’Arabie

Le secteur pétrochimique d’Arabie saoudite est en plein essor. La ligne hambourgeoise Rickmers a transporté fin 2013 deux chambres froides pour Sadara, le plus grand projet pétrochimique on-site du groupe technologique Linde dans cette région.


Le cargo polyvalent de Rickmers transporte régulièrement des composants pour installations industrielles et ces livraisons sont destinées aux domaines d’application les plus divers. 

 

A la fin de l’année dernière, le spécialiste hambourgeois de cargaisons lourdes a par exemple acheminé deux chambres froides de la société Linde AG de Brême (Allemagne) à Jubail (Arabie saoudite). Linde Engineering Division est la seule entreprise au monde à fabriquer, posséder et exploiter des installations de gaz de synthèse avec sa propre technologie. Ces deux chambres froides servent à la séparation de gaz pour la fabrication de gaz de synthèse chez Sadara Petrochemical Company (Sadara) à Jubail, Arabie saoudite, l’un des plus grands complexes chimiques au monde. Sadara est une joint venture entre Saudi Arabian Oil Company (Saudi Aramco) et Dow Chemical Company (Dow).

 

Ces chambres froides sont essentielles pour Sadara, car ce complexe pétrochimique a besoin de monoxyde de carbone, d’hydrogène et d’ammoniaque, et ce principalement pour la production d’arômes, d’isocyanates (MDI et TDI), d’amines et de péroxyde d’hydrogène. Les MDI (Diphenylmethan-diisocyanates) et les TDI (Toluol-2,4-diisocyanates) sont des matières de base servant à fabriquer des matières synthétiques en polyurétane. Celles-ci entrent par exemple dans la fabrication de fibres synthétiques, de mousses isolantes, de colles, de matelas et de sièges automobiles.

 

Elément essentiel

En raison de leurs dimensions et de leur longue durée de production, les chambres froides font partie des équipements critiques lors de la construction d’installations comme celle de Sadara. De ce fait, les exigences par rapport au transport sont particulièrement élevées, tant en termes de délai que de qualité. La cargaison a été chargée sur le Rickmers Chennai avec les grues du navire début novembre, au hangar 24 du port de Neustadt. Les deux chambres froides affichaient un poids total de 358 t, pour une longueur de 31,44 m, une hauteur de 14 m et une largeur de 9,50 chacune. Après un voyage en mer de 23 jours, le Rickmers Chennai a atteint le port de destination, sur la côte est de l’Arabie saoudite. La prise en charge dans le port de chargement ainsi que le déchargement à destination ont été coordonnés et surveillés par les supercargos de l’armement. Aucun de ces deux ports n’est régulièrement desservi par les navires de Rickmers. Les lignes de Rickmers offrent toutefois à leurs clients l’option d’intégrer des ports supplémentaires du monde entier dans leur programme de lignes.

 

L’expédition proprement dite était aux mains de la maison l’expédition KOG Transport AG, membre du Heavy Lift Group, et responsable de la livraison, de la réservation du fret maritime et du transport en aval jusqu’au chantier.

 

 

 

 

Nouvelles connexes