Heavylift / Breakbulk

  • Des pièces pour 87 éoliennes sont actuellement entreposées au port de Belfast.

22.03.2017 Auteur : Rüdiger Frisch


Artikel Nummer: 18331

Une grande centrale en mer

Le logisticien spécialisé dans les colis lourds Schmidbauer entrepose et transborde actuellement dans le port de Belfast des pièces pour 87 éoliennes. Elles sont destinées à un parc éolien qui sera mis en service en 2018, en mer d’Irlande, à l’ouest de Blackpool.


 

Des éléments de construction pour au total 87 éoliennes sont acheminés peu à peu, depuis la mi-novembre, jusqu’au port de Belfast. Ces transports devraient se terminer à la mi-2017. Le logisticien Schmidbauer, qui se focalise sur le transport de charges lourdes, est sur place. Il est responsable du déchargement, de l’entreposage et du transport de pièces de transition (transition piece, TP) pesant jusqu’à 600 t et de monopieux (MP) dont le poids peut atteindre 1030 t. Après le transbordement sur des remorqueurs ou navires d’installation à l’aide de grues sur chenilles Liebherr, le réacheminement est assuré jusqu’au site offshore Walney Extension East and West, à l’ouest de la ville anglaise de Blackpool. Sur une superficie de 145 km2 sont construites 87 éoliennes qui entreront en service en 2018.

 

Le futur exploitant du plus grand parc éolien – en termes d’énergie produite (650 MW) – est Dong Energy Walney Extension dont le siège se trouve en Grande-Bretagne. L’énergie produite devrait permettre d’approvisionner 460 000 ménages, selon les déclarations de l’exploitant. Schmidbauer mise sur des grues sur chenilles et des modules automoteurs (self-propelled modular transporter, SPMT) ayant 56 lignes d’essieux pour déplacer les MP dans le port. Ces derniers ont un diamètre de 8,40 m et une longueur de plus de 80 m.

 

Cette mission a été confiée à Schmidbauer par la société néerlandaise Van Oord Offshore Wind Projects. Les deux entreprises ont déjà coopéré par le passé dans le cadre de projets offshore tels que Buttendiek et Gemini. C’est ainsi que Schmidbauer a transporté en 2016 les MP les plus lourds du monde lors du projet Veja Mate en mer du Nord. Ils pesaient en effet 1300 t.  

 

 

Nouvelles connexes