Heavylift / Breakbulk

  • Le «Fairplayer» en mer.

07.03.2018 Auteur : Jutta Iten


Artikel Nummer: 22370

Vent et technologie

Le parc éolien Arkona en mer Baltique, construit à 35 km au nord-est de l’île allemande de Rügen, pourra sans doute être mis en service plus tôt que prévu grâce à la technique 3D. C’est ce qu’ont annoncé les deux groupes du secteur énergie E.ON et Statoil.


 

Le nouveau parc éolien Arkona en mer Baltique, composé de 60 éoliennes d’une capacité totale de 385 megawatts, progresse plus rapidement que prévu, selon E.ON et Statoil qui réalisent le projet dans le cadre d’une joint-venture. Les progrès sont dus à des études sismiques tridimensionnelles du sous-sol, réalisées pour la première fois en Allemagne et qui ont fourni des données importantes sur la structure sédimentaire. Ce qui a, entre autres, rendu inutile l’utilisation d’un engin de forage.

 

 

Jumbo Offshore: la prochaine étape

Le groupe rotterdamois Jumbo Maritime vient d’annoncer que l’installation des 60 pièces de transition est achevée. Il s’agit d’éléments reliant les monopieux des fondations, ancrées dans le sol de la mer Baltique, aux tours et aux turbines des éoliennes. Ces travaux ont été réalisés par Jumbo Offshore, une société membre du groupe, dans le cadre d’un sous-contrat avec l’entreprise néerlandaise de dragage Van Oord. Ces unités pesant 400 t ont été acheminées du port de Mukran, sur l’île de Rügen, jusqu’à l’installation offshore pour y être montées.

 


Utilisation du «Fairplayer»

Jumbo Shipping, le spécialiste rotterdamois du transport de marchandises lourdes, a utilisé pour ce faire un navire pour colis lourds, le Fairplayer. Ce bâtiment est adapté aux besoins offhore du secteur mondial de l’énergie, précise l’armement.

 

Le Fairplayer est équipé de deux grues pour fret lourd ayant une capacité de levage unitaire de 900 t et de 1800 t en tandem. Ce cargo long de 144 m et large de 26,7 m dispose en outre d’un système de positionnement DP2 qui lui permet pour des travaux potentiels de se maintenir pendant assez longtemps à une position déterminée au préalable. Le pont principal de ce navire offre une superficie de 3100 m2. 80 personnes peuvent être hébergées à bord de cette unité et en cas d’urgence elles bénéficient également de soins médicaux.  

 

 


Mise en service en 2019

À partir de l’année prochaine, le parc éolien Arkona devrait approvisionner 400 000 ménages en électricité propre. Comparé à la production en centrales traditionnelles, il sera possible de faire baisser les émissions de gaz à effets de serre de jusqu’à 1,2 M. de t par an, précisent E.ON et Statoil. Ils ont déclaré avoir investi 1,2 milliard d’EUR dans ce projet.

 

 Après la mise en service de l’installation, E.ON, dont le siège est à Essen, sera la première à exploiter des parcs éoliens tant en mer du Nord qu’en mer Baltique. Selon E.ON, jusqu’à 400 collaborateurs en mer et une centaine à terre participent à l’installation d’Arkona.

 

Nouvelles connexes