Heavylift / Breakbulk

  • Une destination loin des réseaux routier, ferroviaire et fluvial.

05.11.2014 Auteur : Christian Doepgen


Artikel Nummer: 8061

En tandem, loin des routes

A deux, c’est mieux. Express Global Logistics a officié en qualité de sous-traitant dans le cadre de la construction de barrages et de projets hydroélectriques en République démocratique du Congo. 3500 t de fret au total ont été acheminées dans des conditions difficiles en coopération avec Polytra. Les deux entreprises ont collaboré en tant que membres du réseau WWPC.


Le «barrage Inga III», fer de lance d’un projet hydroélectrique pour la Rép. démocratique du Congo, mais aussi pour la Namibie, l’Angola, le Botswana et l’Afrique du Sud attend d’être mis en œuvre depuis des décennies. La première phase de réalisation débute, après que des banques internationales de développement ont définitivement donné leur accord de financement. Express Global Logistics EXG (ex Express Transport), membre indien du réseau Worldwide Project Consortium WWPC, vient de réaliser le premier transport d’envergure vers le Congo pour un grand compte, non sans difficulté. La destination étant un site enclavé sans accès à la route, au réseau ferré ou à un fleuve. Le fret se composait de pelles mécaniques, de tombereaux, de grues et d’équipements de terrassement.

 

Convoi à travers un no man’s land

EXG a transporté environ 3500 t de fret de Bombay à Lubumbashi en Rép. démocratique du Congo, en passant par Dar es-Salam (Tanzanie). Les diverses tâches relatives à ce transport englobaient en sus de la présentation ponctuelle des documents de transport, le dédouanement en évitant des frais de mouillages trop conséquents au port de déchargement. Le fret a été transporté par 80 véhicules. D’innombrables autorisations supplémentaires étaient nécessaires, vu que le chargement devait franchir deux frontières supplémentaires, de la Tanzanie vers le Congo en passant par la Zambie. Polytra, également membre du réseau WWPC, s’est chargée du transport des grands modules, de manière à rendre possible un passage sûr vers le lieu de destination, sous la surveillance du client. EXG et Polytra ont notamment réussi à optimiser le chargement, avec l’accord du client, en réduisant le nombre de véhicules initialement prévu.      

 

 

 

Nouvelles connexes