Service

22.04.2014

Artikel Nummer: 5929

17-18/2014


Plusieurs semaines avant le coup d’envoi de la Coupe du monde de football au Brésil, la Banque mondiale a annoncé: «L’Allemagne est de nouveau championne du monde» – en parlant de l’indice logistique. Ce dernier évalue pour un pays donné les performances en matière d’infrastructures, de dédouanement, de fiabilité et de ponctualité. En 2010, l’année de la Coupe du monde en Afrique du Sud, l’Allemagne a remporté ce titre avant d’être dépassée il y a deux ans par Singapour, Hongkong et la Finlande.

 

On peut s’interroger sur la valeur des déclarations faites par les entreprises de transport interrogées. D’autant plus que les chutes du dernier trio en tête – Singapour est 5e, Hong­kong 15e et la Finlande 24e – en un laps de temps aussi court sont difficiles à expliquer. Ce qui, personnellement, me paraît bien plus important est la conclusion d’une étude du FMI et de la Banque mondiale: à elle seule la croissance économique ne mène pas à la prospérité.

 

Andreas Haug
Rédacteur trafic aérien

 


 


 

Nouvelles connexes