Service

03.05.2017

Artikel Nummer: 18852

19-20/2017 Coup de frein ou redémarrage ?


 

Comment fait-on déjà pour gérer de bonnes nouvelles? Après en avoir perdu l’habitude depuis longtemps, tant dans l’économie mondiale que dans la branche, nous devons de nouveau nous y faire: le Fonds monétaire international a corrigé à la hausse les chiffres de la croissance pour 2017. Et il y a mieux: un taux de croissance de 3,5% en 2017 sera suivi d’une progression encore plus forte, 3,6%, en 2018. Vu les tendances au redressement dans le commerce et l’industrie, ce développement ne peut qu’arranger les affaires de notre branche. Vraiment?

 

Les capacités des grands armements maritimes vers l’Asie sont insuffisantes, depuis de nombreuses semaines, et il n’y aura sans doute pas d’amélioration avant le mois de juin. Les taux et les marges augmentent, et c’est certes réjouissant, mais en même temps les chargeurs et transitaires doivent s’armer de patience et attendre pendant des semaines que leurs envois puissent être transportés sur cette route. Des associations telles que le Clecat et la Fiata lancent d’ores et déjà des avertissements: les accords existants doivent être respectés et il faut mettre assez de capacités à disposition. Il est donc grand temps que les acteurs de la supply chain se réunissent pour trouver la meilleure solution possible à ce goulet d’étranglement.

 

Une occasion de communiquer est imminente. Lors du rendez-vous du secteur logistique à Munich, l’ITJ sera également parmi les quelque 2160 exposants de Transport Logistic 2017. Ne manquez pas de venir nous voir à notre stand entre le 9 et le 12 mai, dans le cas contraire nos dix collègues sur place vous trouveront certainement...

 

Adeptes des sports de balle, nous vous proposons une nouveauté à notre emplacement traditionnel – Hall A5, Stand 200. Selon la coutume écossaise, nous vous souhaitons d’ores et déjà un bon œil et une main sûre en ajoutant cette déclaration de Gerald Ford: «Je sais que mon jeu s’améliore...je touche moins de spectateurs.»

 

Agréable lecture de cette nouvelle édition!

 

Christian Doepgen
Rédacteur en chef

 

 

 

Nouvelles connexes