Service

13.08.2018

Artikel Nummer: 23980

31-34/2018


Ce qu’elle n’a pas réussi dans le football, l’Allemagne y est parvenue dans la logistique: elle a défendu son titre de championne du monde. La pertinence du Logistics Performance Index (LPI) est certes contestée, mais les valeurs de référence, transparentes et globales, ont tout de même un certain poids.

 

Il est remarquable de constater que la domination de l’Europe à la tête s’est une nouvelle fois renforcée. Deux pays qui ne font pas partie du vieux continent, le Japon et Singapour, figurent dans le Top Ten, mais les Européens ne devraient pas en être trop fiers car les écarts dans le groupe de tête sont vraiment minimes. Entre le second, la Suède, et le Canada à la place 20 il n’y a en effet que 0,32 point.

 

Parmi les pays industrialisés aisés, il y a régulièrement des mouvements, mais le groupe reste homogène dans le LPI 2018. Des bonds importants ont surtout lieu dans les rangs plus bas. Le Vietnam mérite ainsi d’être signalé: il a grimpé de 25 places pour se hisser au 39e rang devant des pays tels que l’Inde, le Mexique et la Turquie.

 

Marco Wölfli
Rédacteur

 

 

 

Nouvelles connexes