Service

09.09.2014

Artikel Nummer: 7302

37-38/2014 Changement de voie


La locomotive de la conjoncture a changé de continent. En raison de la stagnation dans la zone euro, les pays émergents ont longtemps attisé tous les espoirs en matière de reprise économique, jusqu’à ce que leurs taux de croissance, puis leurs monnaies soient, eux aussi, sous pression. L’Asie qui, au cours de la décennie précédente, s’est hissée à la tête de l’économie mondiale, a enregistré un repli particulièrement fort. L’Inde, quant à elle, a été rattrapée par sa réalité, qui n’est pas toujours favorable aux investisseurs étrangers. En Chine enfin, dont la croissance reste remarquable tout en étant la plus faible de ces 15 dernières années, on entend dire dans les milieux politiques que la stratégie de la république populaire privilégie le changement avant la croissance. Ce qui n’est pas favorable à une hausse prochaine.

 

Les observateurs feraient en revanche bien de regarder de l’autre côté de l’Atlantique. Les États-Unis, qui étaient dans une situation difficile depuis la crise des subprimes, affichent actuellement des chiffres encourageants. Le principal indicateur de l’évolution économique américaine, le rapport entre les primo-accédants au chômage et l’emploi total, a atteint un plancher positif record. L’indice de l’«Institute for Supply Management» (ISM) de l’industrie transformatrice et non transformatrice s’est, lui aussi, sensiblement amélioré depuis le début d’année, plutôt faible.

 

Les États-Unis reprennent donc à nouveau pied. Avec une croissance réelle du PIB estimée à 2,77% en 2014, on renoue avec les bons résultats de 2012, 2010, voire 2006. On reste toutefois encore loin des taux de croissance de 3,4% ou 3,8% des années 2005 et 2004. Tout semble donc indiquer qu’il faudra d’abord à nouveau une exploitation maximale de l’économie américaine avant qu’on n’assiste à un véritable boom. Mais ce message déjà engendre une certaine confiance.

 

Suivez-nous dans cette édition sur le continent américain. Peut-être nous rencontrerons-nous aussi un de ces jours lors des salons en Californie ou au Texas.

 

Christian Doepgen
Rédacteur en chef

 


 


 

Nouvelles connexes